top of page

"BARBARA BUI FALL/WINTER 2023 COLLECTION": DE MODE GLOBAL

Updated: Jun 13, 2023

ORIGINALLY PUBLISHED IN DE MODE

Article Published on: 18 MAY 2023 | www.demodemagazine.com


Pour l’automne-hiver 2023, Barbara Bui dévoile une collection très sharp and cut, auréolée d’un esprit British pop rock. Le tailoring aux accents affûtés, signature de la maison, est parfois chahuté par des volumes oversized, à l’allure androgyne. L’iconique tailleur-pantalon s’affiche en total look velours, métamorphosé dans des tonalités purple, vert or ou bleu nuit qui captent instantanément la lumière. D’un geste, l’attitude Barbara Bui transcende les silhouettes. Les vestes coupées à la perfection, sensuelles et acérées, s’associent aux pantalons bootleg et aux chemises en satin de soie, dont les lavallières ultra fines nouées avec désinvolture prennent l’allure de cravates dans un savant mélange masculin-féminin. En écho au velours mat, le cuir craquelé légèrement brillant, comme laqué, habille les trenchs façon sixties, couplés à des babies à plateformes XXL, parfaite réminiscence de Marianne Faithfull. Les vestes à grands cols et revers surdimensionnés se transforment en authentiques cabans, façon dandy-rock. Les motifs géométriques mi pop art mi street art impriment les silhouettes en toute irrévérence.

La palette de couleurs se fait alors plus automnale : les tonalités caramel entrent en jeu et illuminent le velours côtelé, les camaïeux de gris traversés d’accents fauves colorent les pulls chinés en laine Shetland. Comme un électrochoc, un pantalon tomboy en cuir mordoré électrise les looks pourprés, gris plume ou rose flashy. De beaux manteaux au tombé parfait enrobent littéralement les silhouettes, jouant les armures. Les vestes coupées dans des tissus cardés, volontairement bruts, s’animent de carreaux British et donnent de la consistance à ce vestiaire de jour protecteur, facile à adopter. Les pulls généreux à grands cols se font cocons. L’allure faussement British countryside est toujours twistée par le clash des matières, l’omniprésence du cuir, les lignes boyish. Les santiags colorées, en cuir façon lézard, s’invitent avec impertinence. Les chemises imprimées de motifs floraux façon indiennes ou d’arabesques façon Paisley, déjouent les costumes à l’allure stricte, ultra-graphique. Le perfecto en cuir est de retour, en version oversized, très tomboy. Quant aux trenchs ajustés et aux bombardiers enveloppants, ils se dévoilent cette saison en peau lainée, dessinant une allure inédite, flirtant avec une forme de classicisme masculin réinventée, façon fluidité des genres.

Dans ce twist qui fait flancher les lignes, on reconnaît la main de la maison, straight to the point, presque frontale. Toujours plus direct, le style Barbara Bui assume pleinement cette saison son potentiel sharp. Pour accentuer le propos, les looks se décolorent en noir et blanc. Place aux jeux d’ombre et de lumière. Une manière de mettre l’accent sur les contrastes de textures et les effets de volume. Un manteau puissant en drap de laine façon capote s’ouvre sur une jupe trapèze. Les vestes boxy se prolongent de pantalons d’homme over-larges à plis parfois réhaussés d’une chaîne métallique. Un total-look osé en cuir - veste fittée et pantalon flare - s’impose dans le vestiaire. Les sous-pull en jersey de couleurs, en mode sixties, galbent les bustes et contrastent avec les volumes plus vaporeux de la collection. Très accessoirisée, la silhouette de cet hiver présente des mini-ceintures boucle western, des cuissardes en shearling au talon de gomme, des petits sacs punk cloutés, des bottes seventies à bouts carrés.

Le soir, l’ultra-sexy est de mise. Jamais tiède, le vestiaire de nuit de Barbara Bui assume pleinement sa sexyness. Les robes en jersey de viscose, à la fois fluides et cassantes, se géométrisent et dévoilent la peau avec leurs jeux de découpes. Les costumes bleu électrique ou rouge incandescent enflamment le colorama. Les manches des vestes s’ouvrent comme si elles avaient des ailes. Les détails bijoux se multiplient : boutons cristal, en sequins, perlés... Le smoking à larges revers côtoie un mini-short et des stilettos aux brides strassées. Les jupes sont ultra-fendues, les vestes se portent à même la peau, pour une féminité pleinement assumée.

bottom of page